Traditions Verrières : La tapisserie « Chantereine » de Louis-Marie Jullien

DSC06769 Jullien

« l’artiste évoque par un effet de transposition savante, la transparence du verre et jusqu’à cette absence feinte d’une matière infime. Les contrastes violents de chaleur et de froid ponctuent les phrases successives d’un mélange en fusion:de la gueule du four jaillit la lave pure, rivière de glace à Chantereine, et pure coulée de lumière » C’est ainsi que Michel Faré , conservateur au Musée des arts décoratifs, présente dans le catalogue de 1961, cette oeuvre du tapîssier peintre-cartonnier Louis-Marie Jullien (1904-1982), contemporain de Jean Lurçat, dans l’exposition »Espace poétique de l’industrie »  . La galerie présente en effet une série de 10 tapisseries représentant les grandes industries du moment avec en particulier cette oeuvre consacrée à la verrerie..

Gwenaêle Rot et François Vatin

Une oeuvre actuellement perdue de vue à la Compagnie et qui nous demande à tous et à toutes un effort de mémoire pour la retrouver à cette époque ( vers 1960) dans les bureaux de la Glacerie de Chantereine ou du siège de la Compagnie rue des Saussaies ou à Neuilly ?

André Orsini